Archives de catégorie : Livre 1

Intégralité du livre 1 des fables de la Fontaine.

Le Chêne et le Roseau

  Le Chêne un jour dit au Roseau :Vous avez bien sujet d’accuser la Nature.Un Roitelet pour vous est un pesant fardeau.Le moindre vent qui d’aventureFait rider la face de l’eauVous oblige à baisser la tête :Cependant que mon front au Caucase pareil,Non content d’arrêter les rayons du Soleil,Brave l’effort de la tempête.Tout vous est… Lire la suite »

Les Frelons et les Mouches à miel

  À l’oeuvre on connaît l’Artisan.Quelques rayons de miel sans maître se trouvèrent.Des Frelons les réclamèrent.Des Abeilles s’opposant,Devant certaine Guêpe on traduisit la cause.Il était malaisé de décider la chose.Les témoins déposaient qu’autour de ces rayonsDes animaux ailés bourdonnants, un peu longs,De couleur fort tannée ; et tels que les Abeilles,Avaient longtemps paru. Mais quoi,… Lire la suite »

Le Coq et la Perle

  Un jour un Coq détournaUne Perle qu’il donnaAu beau premier Lapidaire.Je la crois fine, dit-il,Mais le moindre grain de milSerait bien mieux mon affaire.Un ignorant héritaD’un manuscrit qu’il portaChez son voisin le Libraire.Je crois, dit-il, qu’il est bonMais le moindre ducatonSerait bien mieux mon affaire.

L’Enfant et le Maître d’école

  Dans ce récit je prétends faire voirD’un certain sot la remontrance vaine.Un jeune enfant dans l’eau se laissa choir,En badinant sur les bords de la Seine.Le Ciel permit qu’un saule se trouvaDont le branchage, après Dieu, le sauva.S’étant pris, dis-je, aux branches de ce saule ;Par cet endroit passe un Maître d’école.L’Enfant lui crie… Lire la suite »

Le Renard et la Cigogne

  Compère le Renard se mit un jour en frais,Et retint à dîner commère la Cigogne.Le régal fut petit, et sans beaucoup d’apprêts ;Le galant pour toute besogneAvait un brouet clair (il vivait chichement.)Ce brouet fut par lui servi sur une assiette :La Cigogne au long bec n’en put attraper miette ;Et le drôle eut… Lire la suite »

L’Homme entre deux âges et ses deux Maîtresses

  Un homme de moyen âge,Et tirant sur le grison,Jugea qu’il était saisonDe songer au mariage.Il avait du contant.Et partantDe quoi choisir. Toutes voulaient lui plaire ;En quoi notre amoureux ne se pressait pas tant.Bien adresser n’est pas petite affaire.Deux veuves sur son cœur eurent le plus de part ;L’une encor verte, et l’autre un… Lire la suite »

La Mort et le Bûcheron

  Un pauvre Bûcheron tout couvert de ramée,Sous le faix du fagot aussi bien que des ansGémissant et courbé marchait à pas pesants,Et tâchait de gagner sa chaumine enfumée.Enfin, n’en pouvant plus d’effort et de douleur,Il met bas son fagot, il songe à son malheur.Quel plaisir a-t-il eu depuis qu’il est au monde ?En est-il… Lire la suite »

La Mort et le Malheureux

  Un Malheureux appelait tous les joursLa Mort à son secours.Ô Mort, lui disait-il, que tu me sembles belle !Viens vite, viens finir ma fortune cruelle.La Mort crut, en venant, l’obliger en effet.Elle frappe à sa porte, elle entre, elle se montre.Que vois-je ! cria-t-il, ôtez-moi cet objet ;Qu’il est hideux ! que sa rencontreMe… Lire la suite »

Simonide préservé par les Dieux

  On ne peut trop louer trois sortes de personnes ;Les Dieux, sa Maîtresse, et son Roi.Malherbe le disait : j’y souscris quant à moi :Ce sont maximes toujours bonnes.La louange chatouille, et gagne les esprits.Les faveurs d’une belle en sont souvent le prix.Voyons comme les Dieux l’ont quelquefois payée.Simonide avait entreprisL’éloge d’un Athlète ;… Lire la suite »

Les Voleurs et l’Âne

  Pour un Âne enlevé deux voleurs se battaient :L’un voulait le garder ; l’autre le voulait vendre.Tandis que coups de poing trottaient,Et que nos champions songeaient à se défendre.Arrive un troisième larron,Qui saisit Maître Aliboron.L’Âne c’est quelquefois une pauvre Province.Les Voleurs sont tel et tel Prince ;Comme le Transylvain, le Turc, et le Hongrois.Au… Lire la suite »

Le Dragon à plusieurs têtes et le Dragon à plusieurs queues

  Un envoyé du Grand SeigneurPréférait, dit l’Histoire, un jour chez l’EmpereurLes forces de son Maître à celles de l’Empire.Un Allemand se mit à dire :Notre Prince a des dépendantsQui de leur chef sont si puissants,Que chacun d’eux pourrait soudoyer une armée.Le Chiaoux homme de sensLui dit : Je sais par renomméeCe que chaque Électeur… Lire la suite »

L’Homme et son image

  Un homme qui s’aimait sans avoir de rivaux,Passait dans son esprit pour le plus beau du monde.Il accusait toujours les miroirs d’être faux,Vivant plus que content dans son erreur profonde.Afin de le guérir, le sort officieuxPrésentait partout à ses yeuxLes Conseillers muets dont se servent nos Dames ;Miroirs dans les logis, miroirs chez les… Lire la suite »

Le Loup et l’Agneau

  La raison du plus fort est toujours la meilleure.Nous l’allons montrer tout à l’heure.Un Agneau se désaltéraitDans le courant d’une onde pure.Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure,Et que la faim en ces lieux attirait.Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?Dit cet animal plein de rage :Tu seras châtié de… Lire la suite »

Le Rat de ville et le Rat des champs

  Autrefois le Rat de villeInvita le Rat des champs,D’une façon fort civile,À des reliefs d’Ortolans.Sur un Tapis de TurquieLe couvert se trouva mis.Je laisse à penser la vieQue firent ces deux amis.Le régal fut fort honnête :Rien ne manquait au festin ;Mais quelqu’un troubla la fêtePendant qu’ils étaient en train.À la porte de la… Lire la suite »

L’Hirondelle et les Petits Oiseaux

  Une Hirondelle en ses voyagesAvait beaucoup appris. Quiconque a beaucoup vu,Peut avoir beaucoup retenu.Celle-ci prévoyait jusqu’aux moindres orages.Et devant qu’ils fussent éclosLes annonçait aux Matelots.Il arriva qu’au temps que la chanvre se sèmeElle vit un Manant en couvrir maints sillons.Ceci ne me plaît pas, dit-elle aux Oisillons,Je vous plains : Car pour moi, dans… Lire la suite »

La Besace

  Jupiter dit un jour : Que tout ce qui respireS’en vienne comparaître aux pieds de ma grandeur.Si dans son composé quelqu’un trouve à redire,Il peut le déclarer sans peur :Je mettrai remède à la chose.Venez Singe, parlez le premier, et pour cause.Voyez ces animaux : faites comparaisonDe leurs beautés avec les vôtres.Êtes-vous satisfait ?… Lire la suite »

Le Loup et le Chien

  Un Loup n’avait que les os et la peau,Tant les Chiens faisaient bonne garde.Ce Loup rencontre un Dogue aussi puissant que beau ;Gras, poli, qui s’était fourvoyé par mégarde.L’attaquer, le mettre en quartiers,Sire Loup l’eût fait volontiers.Mais il fallait livrer bataille ;Et le Mâtin était de tailleA se défendre hardiment.Le Loup donc l’aborde humblement,Entre… Lire la suite »

Les deux Mulets

  Deux Mulets cheminaient ; l’un d’avoine chargé :L’autre portant l’argent de la Gabelle.Celui-ci glorieux d’une charge si belle,N’eût voulu pour beaucoup en être soulagé.Il marchait d’un pas relevé,Et faisait sonner sa sonnette :Quand l’ennemi se présentant,Comme il en voulait à l’argent,Sur le Mulet du fisc une troupe se jette,Le saisit au frein, et l’arrête.Le… Lire la suite »

La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Boeuf

  Une Grenouille vit un Bœuf,Qui lui sembla de belle taille.Elle qui n’était pas grosse en tout comme un œuf,Envieuse s’étend, et s’enfle et se travaille,Pour égaler l’animal en grosseur ;Disant : Regardez bien, ma sœur,Est-ce assez ? dites-moi ? n’y suis-je point encore ?Nenni. M’y voici donc ? Point du tout. M’y voilà ?Vous… Lire la suite »

Le Corbeau et le Renard

  Maître Corbeau sur un arbre perché,Tenait en son bec un fromage.Maître Renard par l’odeur alléchéLui tint à peu près ce langage :Et bonjour, Monsieur du Corbeau. Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !Sans mentir, si votre ramageSe rapporte à votre plumage,Vous êtes le Phenix des hôtes de ces bois.À ces… Lire la suite »

La cigale et la fourmi

  La cigale ayant chanté Tout l’été, Se trouva fort dépourvue Quand la bise fut venue. Pas un seul petit morceau De mouche ou de vermisseau. Elle alla crier famine Chez la Fourmi sa voisine, La priant de lui prêter Quelque grain pour subsister Jusqu’à la saison nouvelle. Je vous paierai, lui dit-elle, Avant l’août,… Lire la suite »